Prix de Thèse

————————————————–   2021  ————————————————–

Le prix de thèse 2021 a été choisi par le conseil d’administration, sur la base des rapports établis sur chaque dossier par des rapporteurs internes et extérieurs, lors de la réunion du conseil d’administration du vendredi 15 octobre. L’annonce sera officialisée et le prix remis lors des Journées jeunes chercheurs, le vendredi 26 novembre 2021, à Paris.

—————————————————————————————————————

Chères et chers collègues,

Comme chaque année, fidèle à sa mission d’encouragement et de promotion des études relatives à l’histoire des sciences et des techniques, la SFHST récompense des travaux de recherche dans ces domaines. En 2021, le Prix de thèse de la SFHST sera décerné à la meilleure thèse soutenue en histoire des sciences et des techniques, entre le 1er janvier et le 31 décembre 2020 et rédigée en langue française.Il sera doté d’un montant de 1 000 €.

Les candidats désireux de concourir doivent envoyerau plus tard le 31 mai 2021un mail àprixdethese.sfhst@gmail.compour faire part de leur intention.

Ils recevront alorsun lien internet afin de déposer électroniquement leur dossierqui devra contenir :

une version électronique de leur thèse ;
• leur rapport de thèse ;
• un CV ;
• le formulaire de candidature dûment complété, disponibleiciau format pdf et ici au format texte.

L’évaluation des thèses est effectuée par des rapporteurs, appartenant ou non au conseil d’administration des la SFHST, en se basant sur le formulaire suivant.

Le Prix de la thèse de la SFHST 2021 sera remis lors des Journées Jeunes Chercheurs de la SFHST, qui se dérouleront en novembre 2021.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site de la Société.

Bien cordialement,

Bertrand Eychenne et Laetitia Loviconi, pour le CA de la SFHST

————————————————–   2020  ————————————————–

La SFHST a reçu cette année 25 dossiers pour le prix de thèse, ce qui souligne la vitalité de nos disciplines.

Le prix de thèse 2020 de la Société française d’histoire des sciences et des techniques a été remis, le vendredi 27 novembre, à Martin Robert. Sa thèse, soutenue en septembre 2019 à l’Université du Québec à Montréal, s’intitule « La fabrique du corps médical: dissections humaines et formation médicale dans le Québec du XIXe siècle ».

Martin Robert a séjourné en France au Centre Alexandre Koyré, et poursuit à présent ses recherches au Centre for the History of Science Medicine and Technology de l’université d’Oxford. Félicitations !

————————————————–   2019  ————————————————–

Le prix de thèse 2019 (soutenue en 2018) est attribué à Cécilia BOGNON-KÜSS, pour sa thèse : « Entre chimie et biologie : Nutrition, Organisation, Identité » ;

Cécilia Bognon-Küss, recevant le prix de thèse des mains de Michel Cotte, président de la SFHST (29.11.2019)

Ce travail paraîtra prochainement dans la collection « Classiques Garnier ».

Le premier accessit est attribué à Sophie OMÈRE pour sa thèse : « Hydraulique somptuaire et transferts techniques vers l’Espagne au XVIIIe siècle : l’activité des fontainiers français dans les jardins de La Granja de San Ildefonso »

Le second accessit est attribué ex æquo à Camille JACCARD pour sa thèse : « Paroles folles dans la psychiatrie du XIXe siècle et du début de XXe siècle : histoire et épistémologie » et à Catherine ISAAC pour sa thèse : « Construire en province au XVIIIe siècle : les ingénieurs des États de Languedoc » ;

Le troisième accessit est attribué à Valérie SCHRAM pour sa thèse : « L’arbre et le bois dans l’Égypte gréco-romaine ».

————————————————–   2018  ————————————————–

La société est très heureuse de remettre le prix de thèse 2018 à Maria Sorokina pour son travail intitulé « Les théologiens face à la question de l’influence céleste. Science et foi dans les commentaires des « Sentences » (v. 1220-v.1340) ».

Ce travail a été publié en 2021 chez Brepols sous le titre « Les sphères, les astres et les théologiens ».

La remise du prix, un chèque de 1000 €, a eu lieu au cours des Journées Jeunes Chercheurs, et Maria Sorokina a ensuite proposé une communication sur le travail primé.

Le président de la SFHST, Michel Cotte, a souligné le grand nombre de candidatures et leur excellent niveau. Parmi les 23 thèses proposées pour le prix 2018, deux accessits ont donc été décernés.

Le premier accessit est attribué à Pierre Verschueren pour sa thèse « Des savants aux chercheurs. Les sciences physiques comme métier (France, 1945-1968) ». Le second accessit est attribué à Céline Le Gall pour sa thèse « Giovanni Poleni (1683-1761) et l’Académie Royale des Sciences de Paris ».

————————————————–   2017  ————————————————–

En 2016, le Prix de thèse est décerné à Valentine Hoffbeck pour son travail intitulé :

« De l’arriéré au malade héréditaire : histoire de la prise en charge et des représentations du handicap mental en France et Allemagne (1890-1934) »

Le prix de thèse lui a été officiellement remis le 24 novembre 2017, dans le cadre des journées jeunes chercheurs de la SFHST.

————————————————–   2016  ————————————————–

En 2016, le Prix de thèse est décerné à Lionel Dufaux pour son travail intitulé :

« L’amphithéâtre, la galerie et le rail.
Le Conservatoire des arts et métiers, ses collections et les chemins de fer : diffusion
des connaissances techniques et de l’innovation au XIXe siècle »

Cette thèse a été publiée en 2017 aux Presses Universitaires de Rennes sous le titre « L’amphithéâtre, la galerie et le rail« .

————————————————–   2015  ————————————————–

Le Prix de thèse pour l’année 2015 a été attribué à Aurélien RUELLET pour sa thèse intitulée :

« La maison de Salomon :
contribution a l’histoire du patronage scientifique et technique.
France et Angleterre (ca.1600 – ca. 1660)
 »

ruellet-pur

(résumé disponible sur theses.fr), soutenue au Centre d’études supérieures de la Renaissance (Tours) sous la direction de Pascal Brioist.

Cette thèse a été publiée en 2016 aux Presses Universitaires de Rennes sous le titre « La Maison de Salomon« 

————————————————–   2014  ————————————————–

Le Prix de thèse pour l’année 2014 a été attribué à Laetitia LOVICONI pour sa thèse intitulée « Physiologie et pathologie de la respiration dans les œuvres médicales des XIVe et XVe siècles » (résumé disponible sur theses.fr), soutenue à l’EPHE sous la direction de Danielle Jacquart.

Cette thèse a été publiée aux éditions Honoré Champion sous le titre « Physiologie et pathologie de la respiration dans les œuvres médicales des XIVe et XVe siècles »

————————————————–   2013  ————————————————–

Le Prix de thèse pour l’année 2013 a été exceptionnellement attribué à deux lauréats ex-aequo :grevsmuhl-seuil

  • à Olivier SAUZEREAU pour sa thèse « Des observatoires de la Marine a un service chronometrique national, le cas français, XVIIe–XIXe siècles » soutenue au Centre François Viète (Nantes) sous la direction de M. Accera et E. Barbin.

————————————————–   2012  ————————————————–

Le Prix de thèse 2012 de la SFHST a été attribué à Angela AXWORTHY pour sa thèse intitulée :

« Le statut des mathématiques en France au XVIe siècle :
Le cas d’Oronce Fine
 »

axworthy

(résumé disponible sur theses.fr), soutenue à l’université de Tours, au sein du Centre d’Etude de la Renaissance, sous la direction de Joël Biard.

Cette thèse est à présent publiée chez Classiques Garnier sous le titre « Le Mathématicien renaissant et son savoir »

———————————

La liste des prix de la SFHST sur la période 2005-2011 est disponible ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.