Prix de la SFHST (archives 2005-2011)

2011 —

Deux lauréats ex-æquo :

  • Carolina CARPINSCHI pour sa thèse « Columella, un outil de recherche informatisé en archéologie et géographie des pratiques agricoles : exemples d’applications choisis parmi les procédés d’égrenage utilisés en France avant le machinisme » (résumé disponible sur theses.fr) soutenue au CNAM (Paris) sous la direction de François SIGAUT

lacour

 

 

 

Une mention spéciale a été décernée à Delphine BELLIS pour sa thèse « Le visible et l’invisible dans la pensée cartésienne : figuration, imagination et vision dans la philosophie naturelle de René Descartes » (résumé disponible sur theses.fr) soutenue à l’université Paris 4 (en cotutelle avec la Radboud universiteit Nijmegen) sous la direction de M. Fichant et C. Lüthy.

2010 —

Le Prix de thèse pour l’année 2010 a été attribué à Catherine FLORENCE pour sa thèse  « La pratique et les réseaux savants d’Albrecht von Haller (1708-1777), vecteur du transfert culturel entre les espaces français et germaniques au XVIIIème siècle » (résumé disponible sur theses.fr) soutenue à l’université Nancy 2 sous la direction de Simone Mazauric.

florence

Ce travail a été publié en 2012 aux édition Honoré Champion sous le titre « La pratique et les réseaux savants d’Albrecht von Haller (1708-1777), vecteur du transfert culturel entre les espaces français et germaniques au XVIIIème siècle »

2008 —

Le prix de la SFHST a été attribué à Léo Coutellec pour son mémoire de master « Histoire des fondements du concept de commensalisme en biologie au XIXe siècle » soutenu à l’université de Lyon 1 en juin 2007 sous la direction d’Olivier Perru.

2007

Le prix de la SFHST a été attribué à Cédric Lacpatia pour son mémoire de master « Le milieu des professeurs de physique et l’Union des physiciens (1900-1914). Naissance d’une identité professionnelle » soutenu en 2006 à l’université de Paris 7 sous la direction de Renaud d’Enfert.

2006

Deux lauréats ex-aequo :

  • Sabrina MARLIEN pour sa thèse « Systèmes et techniques d’assemblage par ligatures dans la construction navale antique méditerranéenne » (résumé disponible sur theses.fr) soutenue en 2005 à l’Université Aix-Marseille I sous la direction de Patrice Pomey.
  • Laurent-Henri VIGNAUD pour sa thèse « Les merveilles de la nature. Histoire naturelle et érudition à l’âge baroque (vers 1560-vers 1660) » (résumé disponible sur theses.fr), thèse soutenue à l’Université de Versailles en 2005.

Le prix du mémoire de master a été attribué à Martine Dumont-Mille pour son travail sur les « Sociabilités savantes et pré-industrialisation à Sèvres (1756-1825) » soutenu au CNAM en 2005.

2005 —

Le prix de la SFHST a été attribué à Angela Axworthy pour son mémoire de maîtrise « Le statut des disciplines mathématiques au XVIe siècle au regard des préfaces aux Eléments d’Euclide de Noccolo Tartaglia et de Christophe Clavius » soutenu à l’université de Tours en 2004, sous la direction de Joël Biard et Pascal Brioist.

1999 —

Le prix de la SFHST a été attribué à Nadine de Courtenay et  Fabien Chareix